In the context of Marrakech 2020, to achieve its objectives and finalise the reference framework document for the management and monitoring of the programme, UCLG Africa proposes to organise four forums :


1.CULTURE : The sustainable city as a driving force for social transformation
An urban culture built on heritage traditions, diversity and imaginations in the making for gender equality, quality education, creative, civic and committed youth.

2.ECONOMY , FINANCE , EMPLOYMENT : a circular, innovative economy, based on strengthening digital channels and optimising resources, including the most informal ones, and better accountability of expenditure.
Local policies that promote emergence and innovation through general interest and the common good in urban management (Open Governance). Provide, through digital technologies and local imaginations, the cultural and creative industries with the logistical and financial support necessary for their expansion (youth, women and diasporas).

3.PERMACULTURE URBAN DESIGN : sustainable development of heritage sites, adaptation to climate change, reduction of unhealthy habitat
An imaginative, protective, inclusive and sustainable city with a promising local future and global projection.

4.CIVIL SOCIETY : strengthening multi-stakeholder dialogue, public/private partnerships
Non-state actors (associations, social and solidarity enterprises, universities, art centres, informal actors), levers of an urban heterosis, ferment citizen resilience.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

In the context of Marrakech 2020, to achieve its objectives and finalise the reference framework document for the management and monitoring of the programme, UCLG Africa proposes to organise four forums :


1.CULTURE : the sustainable city as a driving force for social transformation.
An urban culture built on heritage traditions, diversity and imaginations in the making for gender equality, quality education, creative, civic and committed youth.

2.ECONOMY , FINANCE , EMPLOYMENT : a circular, innovative economy, based on strengthening digital channels and optimising resources, including the most informal ones, and better accountability of expenditure.
Local policies that promote emergence and innovation through general interest and the common good in urban management (Open Governance). Provide, through digital technologies and local imaginations, the cultural and creative industries with the logistical and financial support necessary for their expansion (youth, women and diasporas).

3.PERMACULTURE URBAN DESIGN : sustainable development of heritage sites, adaptation to climate change, reduction of unhealthy habitat.
An imaginative, protective, inclusive and sustainable city with a promising local future and global projection.

4.CIVIL SOCIETY : strengthening multi-stakeholder dialogue, public/private partnerships.
Non-state actors (associations, social and solidarity enterprises, universities, art centres, informal actors), levers of an urban heterosis, ferment citizen resilience.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs
et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi
du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs
et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi
du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs
et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi
du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs
et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi
du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.

Dans le cadre de Marrakech 2020, pour atteindre ses objectifs
et finaliser le document cadre de référence de gestion et de suivi
du programme, CGLU Afrique propose d’organiser quatre forums :


1. CULTURE : La ville durable, moteur de transformation sociale Une culture urbaine bâtie des traditions en héritage, des diversités en présence et des imaginations en devenir pour une égalité de genre, une éducation de qualité, une jeunesse créative, citoyenne et engagée.

2.ECONOMIE, FINANCES, EMPLOI : une économie circulaire, innovante, basée sur un renforcement des canaux numériques et sur une optimisation des ressources y compris les plus informelles, et une meilleure redevabilité des dépenses Des politiques locales qui favorisent l’émergence et l’innovation par l’intérêt général et le bien commun dans la gestion urbaine (Gouvernance ouverte). Apporter via les technologies numériques et les imaginations locales, aux industries culturelles et créatives les soutiens logistiques et appuis financiers nécessaires à leur expansion (jeunesse, femme et diasporas).

3. Design urbain permaculturel: développement durable des sites patrimoniaux, adaptation au changement climatique, résorption de l’habitat insalubre Une ville imaginative, protectrice, inclusive et durable prometteuse d’avenir local et de projection globale.

4. Société civile : renforcement du dialogue multi-acteurs, partenariats publics/privés Les acteurs non étatiques (associations, entreprises sociales et solidaires, universités, centres d’art, acteurs informels), leviers d’une hétérosis urbaine, ferment de résilience citoyenne.